Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-André-d’Allas > Église Saint-André

Église Saint-André

Construite à la fin du XIIe siècle, l’ancienne église paroissiale de Saint-André-d’Allas a été fortement remaniée au fil des siècles.

Lorsqu’il est achevé, au début du XIIIe siècle, l’édifice est une simple église romane à nef unique. Mais avec la fondation du diocèse de Sarlat en 1317, l’église dédiée à saint André devient le siège d’un important archiprêtré regroupant quarante-huit paroisses. La petite église s’agrandit alors avec la construction de chapelles ouvrant sur la nef.

L’ensemble est ensuite presque entièrement reconstruit au XVIe siècle. Le seul vestige de l’église primitive est la tourelle construite en petits moellons irréguliers avec des parties des murs de la nef et du chœur.

Au XIXe siècle, le clocher-mur vient se greffer sur la façade occidentale. Deux contreforts encadrent ainsi un portail à voussures brisées, surmonté d’un fronton triangulaire percé de deux baies campanaires.

L’église Saint-André est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 17 mars 1926.


Patrimoine


Informations pratiques

Commune de Saint-André d’Allas : 05.53.59.23.02


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2003). Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Dominique Audrerie, François Le Nail (1993). Vieilles églises en Périgord : les clochers-murs en Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite