Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Molières > Eglise Notre-Dame-de-la-Nativité

Eglise Notre-Dame-de-la-Nativité

À la fin du XIIIe siècle, l’église Saint-Jean est reconstruite près de la rue principale de Molières afin de contenir les nombreux habitants. Rebaptisée à cette occasion, elle devient Notre-Dame-de-la-Nativité et peut accueillir 800 personnes.

L’église est fortifiée dans le courant du XIVe siècle afin de compenser l’absence de fortifications urbaines et le chevet est alors doté de deux énormes contreforts. Un chemin de ronde permet de communiquer de la tour sud à la tour nord, toutes deux pourvues de chambres de défense. En 1520, l’édifice est en partie brûlé par le capitaine Chans de Monsac.

De style gothique, à nef unique rectangulaire et à chevet plat, l’église est pourvue d’une voûte d’ogives, laquelle est remplacée, durant la seconde moitié du XVIIIe siècle, par un lambris. À l’origine, la façade est flanquée de deux tours carrées dont seule la tour nord, qui servait de clocher, est préservée.

D’importantes restaurations et reconstructions ont lieu à la fin du XIXe siècle, comme l’ajout d’un chœur polygonal de style néogothique.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Molières : 05.53.63.19.23

Office du tourisme de Beaumont-du-Périgord : 05.53.22.39.12 ou 09.75.96.59.13


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Mr Mayssou (1912). Monographie des communes de Cadouin pour servir à l’enseignement de l’histoire et de la géographie locales, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite