Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Trélissac > Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption

Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Trélissac combine des éléments architecturaux raffinés avec la présence d’éléments défensifs.

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption est reconstruite au XIXe siècle à une faible distance de l’ancien édifice de culte qui est alors détruit en partie. C’est pourquoi elle comporte des éléments mobiliers antérieurs à son édification, issus du transfert.

Consacrée le 15 octobre 1872, cette église obéit à un plan architectural classique en croix. De légers contreforts sont établis sur l’ensemble du pourtour, ainsi que des baies cintrées équipées de vitraux. Aux extrémités du transept, ces baies sont séparées de colonnettes et présentent une ouverture écusson en forme de trèfle. Enfin, l’édifice s’ouvre par un portail de style roman à double voussure reposant sur des colonnes à chapiteaux.

Le clocher carré de l’église de Trélissac est porté par l’arc triomphal. Il comporte des doubles baies campanaires sur chacune de ses faces. La toiture, soulignée par une corniche à corbeaux, est percée de lucarnes surmontées de croix de pierre. Enfin, la présence d’une échauguette accolée au clocher est assez singulière.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Trélissac : 05.53.02.76.76


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Alcide Carles (1986). Dictionnaire des paroisses du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite