Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Sainte-Marie-de-Chignac > Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption

Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Sainte-Marie-de-Chignac est un édifice du XIIe siècle qui a été plusieurs fois remanié. Aujourd’hui elle donne l’impression d’être constituée de deux édifices accolés.

Lorsque l’église est construite au XIIe siècle, elle se compose d’une nef à deux travées, d’un chœur sur lequel repose un clocher carré et d’une abside semi-circulaire.

Plus tard, les paroissiens qui redoutent certainement les conflits liés à la guerre de Cent Ans, font fortifié leur église. Ainsi, au XIVe siècle, le clocher et la nef sont complétés par des étages défensifs qui communiquent entre eux. Ils sont accessible par un petit escalier en vis qui donne dans le clocher. Par ailleurs, le portail est rétréci et l’abside semi-circulaire est remplacée par un chevet plat.

Deux siècle plus tard, l’église Notre-Dame-de-l’Assomption est considérablement agrandie. En effet, elle est flanquée au nord d’un bas-côté vouté d’ogives. Cette nouvelle partie double pratiquement l’édifice.

L’église de Sainte-Marie-de-Chignac est plusieurs fois restaurée au XVIIIe et XIXe siècle, puis elle est classée Monument Historique en 2003.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite