Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Germain-du-Salembre > Église de Saint-Germain-du-Salembre

Église de Saint-Germain-du-Salembre

L’église de Saint-Germain-du-Salembre date pour ses parties les plus anciennes de l’époque romane. Comprenant des éléments gothiques, elle sert aussi d’édifice défensif à l’époque médiévale.

À cette époque, les vieux édifices du haut Moyen Âge sont remplacés par des églises plus grandes construites selon de nouvelles normes. En Périgord, le plan de ces églises romanes est assez simple, il est composé d’une nef unique, d’un chœur au chevet souvent plat, et d’un décor qui est en général réduit à l’essentiel. L’église de Saint-Germain-du-Salembre compte six travées. Le sanctuaire, au sud de l’édifice, est de style gothique bien qu’il date du XVIe siècle. L’autel, en bois sculpté polychrome, date quant à lui du XVIIIe siècle.

Certains édifices religieux de Dordogne sont transformés en véritables forteresses à partir du XIIIe siècle. En effet, sous la pression des guerres et des pillages qui en résultent, les habitants trouvent refuge dans leurs églises lorsque le village ne comprend pas de château fort. Les églises romanes, avec leurs murs épais et leurs ouvertures peu nombreuses, se prêtent particulièrement bien à ce type d’aménagement. Dans l’église de Saint-Germain-du-Salembre, une chambre forte est ainsi construite au nord.

Dans la mystérieuse crypte funéraire , creusée sous le choeur de la partie ancienne, furent inhumés les seigneurs du lieu, les dignitaires et notables les plus riches, mais aussi de nombreux paroissiens qui bénéficiaient de ce privilège. Cette coutume dura particulièrement longtemps jusqu’à ce que un édit royal y mette fin en 1778.

L’intérieur de l’église abrite une statuette de la Vierge à l’Enfant .

Cette église constitue un bon exemple d’architecture romane rurale.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Saint-Germain-du-Salembre : 05.53.82.60.15


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Thierry Hourlier (1997). Les Églises fortifiées de Dordogne, RIS, BibTeX.

Alain Connangle (2003). “Églises fortifiées du Périgord”, in Le Festin janvier (édité par), Le Festin n° 44, RIS, BibTeX.

Collectif (1967). Dictionnaire des églises de France. Tome 3 : Sud-Ouest, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite