Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Astier > Église de Saint-Astier

Église de Saint-Astier

L’église de la commune de Saint-Astier conserve les traces de nombreux éléments qui témoignent de sa vocation défensive.

La construction de cette église est liée à l’ermitage de saint Astier. Si la chapelle des bois est bâtie par une princesse guérie par l’ermite, l’église est construite pour doter le site d’un lieu adapté au culte. Cependant, à la fin du IXe siècle, l’église primitive est incendiée. Elle est reconstruite au XIe siècle, par des moines bénédictins, comme le confirment les éléments architecturaux de la crypte. D’autres éléments d’époque romane datant du XIIe siècle sont visibles à l’intérieur, comme les piles. Cette campagne de travaux de l’église correspond à son changement de statut, elle devient collégiale en 1178.

L’histoire de l’église de Saint-Astier est étroitement liée à celle de la commune. En effet, la ville subit les outrages liés à la reconquête du royaume par Charles VII. Ceci a de graves conséquences sur la collégiale qui tombe alors en ruine. L’église subit alors une restauration et une fortification en 1462, sous la volonté de l’évêque Hélie de Bourdeilles.

Les éléments de cette restauration que l’on peut toujours observer sont les voûtes d’ogives, le transept, l’abside à pans et les contreforts. Qaunt aux éléments de défense, ils concernent le clocher-porche de plan carré qui possède de gros contreforts d’angle à ressauts. Sa partie inférieure date du XVe siècle et son couvrement du début du XVIe siècle. Par ailleurs, les chapelles latérales portent la trace de chambres de tirs, de chemin de ronde et des mâchicoulis. Enfin, l’extrados des voûtes porte encore le fortin crénelé qui abrite les salles de garde.

L’église de Saint-Astier est classée Monument Historique par arrêté du 22 janvier 1910.

Galerie photo

Eglise de Saint-Astier (24) Eglise de Saint-Astier (24) Eglise de Saint-Astier (24) Eglise de Saint-Astier (24) Eglise de Saint-Astier (24)

Patrimoine


Informations pratiques

Se renseigner au presbytère pour les visites :

7, rue de la Fontaine

Tél : 05.53.54.11.66


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Thierry Hourlier (1997). Les Églises fortifiées de Dordogne, RIS, BibTeX.
Henry de Segogne (1987). Dordogne Périgord, RIS, BibTeX.
Le Guide (1996). “Dordogne Périgord”, RIS, BibTeX.
Sous la direction de Dominique Audrerie (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Retable de l’église de Saint-Astier

    Le retable de l’église de Saint-Astier s’impose au regard par sa dorure et sa verticalité.
    Le maître-autel de l’église de Saint-Astier, consacré (...)

    Dordogne - Saint-Astier
  • Stalles de l’église de Saint-Astier

    L’église de Saint-Astier conserve plusieurs stalles réunies en deux groupes.
    Les stalles alignées dans le chœur sont probablement celles des (...)

    Dordogne - Saint-Astier
  • Voûtes d’ogives de l’église Saint-Vincent

    L’église de Saint-Astier combine des éléments de différentes époques. Ses voûtes d’ogives en sont un exemple particulièrement remarquable.
    L’église est (...)

    Dordogne - Saint-Astier

Partager cette visite