Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Allès-sur-Dordogne > Église d’Allès-sur-Dordogne

Église d’Allès-sur-Dordogne

C’est au XIIe siècle que l’église romane d’Allès-sur-Dordogne est bâtie, par les moines de Cadouin. Modifiée selon les époques, elle conserve néanmoins son caractère d’origine.

En effet, la longue nef à vaisseau unique, un chœur surmonté d’une haute coupole, ainsi qu’une abside en cul-de-four, datent de la construction. Le portail occidental est également d’origine, avec ses chapiteaux ornés de feuillages et de personnages. L’église comprend quinze croisées à plein cintre et une rosace représentant une Vierge de pitié.

Les transepts, pourvus de deux chapelles, dont l’une n’est construite qu’en 1759, sont ajoutés aux XIIIe et XIVe siècles, en même temps que le clocher carré fortifié, probablement en lien avec la guerre de Cent Ans. La cloche en bronze qu’il abrite remonte à 1609 et comporte des inscriptions évoquant le Christ. Les vitraux ornant l’église, en provenance de Bordeaux, sont quant à eux datés de 1883 et signés H F. Les quatre croisées ouvertes dans les deux chapelles latérales sont conçues à la même époque, afin de remédier au manque de lumière.

S’adaptant au cours du temps, l’église est ensuite dotée d’une installation électrique, refaite en 1972. Cette même année, la nef est dallée en terre cuite.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie d’Allès-sur-Dordogne : 05.53.63.20.48


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Robin (2005). Allès-sur-Dordogne, Une histoire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite