Accueil > Gironde > Libournais > Doulezon

Doulezon

Dès l’Antiquité, Doulezon est un important centre gallo-romain. C’est à cette époque qu’apparaissent les premières vignes qui sont, depuis, au cœur de son activité.

Le site de Doulezon bénéficie d’une situation naturellement favorisée qui en fait un lieu très recherché. En effet, il occupe à la fois le bassin de l’Escouach, aux terres propices à l’agriculture, et un plateau, qui devient un lieu d’habitation aisé à défendre. Aussi, il n’est pas étonnant que Doulezon soit peuplé dès la Préhistoire.

C’est cependant la période gallo-romaine qui permet à la petite cité de se développer rapidement. Le coteau se couvre alors de vignes et la viticulture devient dès lors indissociable de la vie de Doulezon. De cette époque, Doulezon conserve une importante villa gallo-romaine qui s’étend sur près de trois hectares. Elle est mise au jour en 1972. Un hypocauste, aujourd’hui recouvert, y est dégagé, attestant la présence de thermes.

Au Moyen Âge, Doulezon se dote d’une église dépendant de la grande abbaye de la Sauve-Majeure. La paroisse s’agrandissant peu à peu, elle devient un prieuré au XVe siècle.

Fidèle à sa vocation viticole, Doulezon produit aujourd’hui des vins d’appellation entre-deux-mers et bordeaux supérieur .


Commune

  • Code postal : 33153
  • Nom des habitants : Doulezonnais, Doulezonnaises
  • Superficie : 736 hectares
  • Population : 230 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Doulezon provient sans doute du nom d’une villa gallo-romaine, la villa Dolatius, propriété de Dolus, ou peut-être du celtique dol, eau .


Informations pratiques

Mairie de Doulezon : 05.57.40.51.83

Office de tourisme de Castillon-la-Bataille : 05.57.40.27.58


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite