Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Eyzies-de-Tayac-Sireuil (Les) > Château de Commarque > Donjon du château de Commarque

Donjon du château de Commarque

L’une des originalités du château de Commarque, sur la commune des Eyzies-de-Tayac-Sireuil, réside dans la présence d’un donjon double.

Le donjon du château de Commarque est en effet constitué de deux donjons accolés l’un contre l’autre. Cette disposition est assez rare, la construction d’une nouvelle tour entraînant souvent la destruction de l’ancienne. Il n’en est rien à Commarque où un second donjon est venu flanquer, à une époque postérieure, la première tour. Les châteaux d’Excideuil et de Vernode dans le Périgord possèdent bien deux donjons mais ils ont été élevés simultanément à quelques distances l’un de l’autre.

Le donjon le plus ancien est la tour la plus septentrionale. Il est bâti sur un plan carré et s’élève sur quatre niveaux, le rez-de-chaussée étant utilisé comme magasin et le dernier étage comme salle noble. Il se présente comme un ouvrage ayant plus une fonction symbolique que militaire. La défense est une défense passive ; elle passe par l’épaisseur des murs (2,20 mètres), la rareté des ouvertures et la difficulté d’accès (accès depuis le premier étage). Le donjon est donc plus une tour-refuge (il est peu probable qu’il y ait existé une résidence permanente vu l’exiguïté des pièces) symbolisant une autorité seigneuriale.

Le second donjon est bâti sur un plan quadrangulaire, à l’exemple des donjons périgourdins, mais irrégulier. Il est en effet tourné vers la partie la plus exposée à une attaque, l’ouest : l’assiette du château est dominée sur le flanc occidental par le plateau voisin. L’angle sud-ouest du donjon est ainsi pourvue d’un éperon de maçonnerie aveugle permettant de dévier les projectiles. La base est pleine mais la partie haute, moins exposée, abrite un escalier à vis qui dessert les trois étages du donjon. Outre l’éperon, la défense repose, comme dans le premier donjon, sur la muralité (les façades occidentale et méridionale sont presque aveugles) et la verticalité (une trentaine de mètres de hauteur).

Les deux donjons sont coiffés d’une terrasse sommitale commune dont la construction est contemporaine à celle du second donjon. Elle est protégée par une haute courtine sur laquelle a été aménagé le chemin de ronde, porté par des mâchicoulis. Elle est dominée par une haute guette polygonale qui coiffe la tour d’escalier du second donjon. La défense est donc concentrée sur le haut du donjon. On peut imaginer qu’au chemin de ronde devait s’ajouter un parapet et un crénelage.

La salle seigneuriale des deux donjons, située au dernier étage, renferme quelques éléments remarquables : des baies ouvragées, une cheminée, une voûte d’ogives.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Evelyne Lemasson (1987). Le château de Commarque en Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Salle du donjon du château de Commarque

    Le donjon du château de Commarque, sur la commune des Eyzies, renferme une salle noble, la chambre « d’apparat » ou salle seigneuriale, au dernier (...)

    Dordogne - Eyzies-de-Tayac-Sireuil (Les)

Partager cette visite