Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Aquilin > Dolmen de Peyrebrune

Dolmen de Peyrebrune

Le dolmen de Peyrebrune, à Saint-Aquilin, imposant, est un témoignage néolithique des rites funéraires de nos ancêtres.

Les dolmens sont des monuments de pierre composés d’une ou plusieurs dalles, ou tables, posées en équilibre sur des pierres verticales, les « orthostates », qui lui servent de pieds. Ces monuments datent de la période néolithique.

Le dolmen de Peyrebrune s’élève sur un tumulus. Il est composé de quatre dalles supportées par sept supports dont la hauteur varie de 260 à 75 centimètres. Par ailleurs, sa pierre est du grès ferrugineux et du calcaire siliceux.

Tout près de ce dolmen ont été retrouvés des flèches, une pointe biface, un tesson de poterie à oreilles, un tesson à bords ourlés ainsi qu’un tesson tourné.

Les dolmens étaient initialement utilisés comme monuments funéraires.

Ce dolmen est classé par les Monuments historiques depuis 1889.


Patrimoine


Informations pratiques

De Saint-Aquilin prendre la D 43 sur 750 mètres, au croisement des D 43 et D 39 prendre une petite route vers le château de Belet et Seyssac. Le dolmen se trouve après Seyssac à un Kilomètre.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Frank Benalloul (1986). Dolmens et menhirs du Périgord, RIS, BibTeX.

Claude Masset (1997). Les Dolmens : sociétés néolithiques, pratiques funéraires : les sépultures collectives d’Europe occidentale, RIS, BibTeX.


Partager cette visite