Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Tocane-Saint-Apre > Dolmen de Margot

Dolmen de Margot

Le dolmen est situé sur le plateau crétacé de Margot, dont il tire son nom. Un dolmen est une sépulture mégalithique dont l’origine remonte entre le Ve et le IIIe millénaire avant J.-C. en Europe. Ils sont constitués d’une ou plusieurs grosses dalles ou tables posées sur des pierres verticales servant de pieds.

Le dolmen de Margot est en grès ferrugineux. Il est composé de six pierres : cinq sont debout et la table est renversée. Cette dernière mesure 4,80 mètres de long, sur 2,20 mètres de large.

Lorsque le dolmen est déblayé, en 1876, on ne trouve rien qui démontre une utilisation funéraire. Mais on exhume des débris de tuiles et une lame de couteau en fer qui sont datés du XVe siècle ou du XVIe siècle.

À partir de là, plusieurs théories voient le jour, et certains ne voient pas dans cet amas de pierres le vestige d’une époque préhistorique, malgré l’évidence de la structure du mégalithe.

Il est situé sur une parcelle de terre cultivée, et gêne donc depuis longtemps le labour. Au centre du dolmen, un chêne a pris racine de nos jours.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède Tocane et Saint-Apre oubliés, RIS, BibTeX.


Partager cette visite