Accueil > Landes > Adour Chalosse > Doazit

Doazit

La richesse et la fertilité des sols de Doazit peuvent expliquer l’occupation précoce des lieux. Aujourd’hui, la richesse de son patrimoine architectural en fait une destination très attractive.

L’occupation ancienne du site est attestée par la découverte du camp protohistorique du Mus et de fortifications gallo-romaines au lieu-dit Le Castéra. C’est au XIIIe siècle que l’importante seigneurie de Doazit est pour la première fois mentionnée, avec l’établissement d’une bastide. A la même époque, l’église Saint-Jean-Baptiste d’Aulès, construite au siècle précédent, devient le siège de l’archiprêtré du diocèse d’Aire, jusqu’au Concordat de 1801. Doazit est donc au Moyen-Âge une ville influente.

Au XVe siècle, la baronnie de Doazit devient propriété de la famille de Foix-Candale, qui y bâtit un château à la fin du siècle suivant. En 1625, le Parlement de Toulouse condamne Sarran de Candale pour mauvais traitements envers la population locale. Par la suite, la région subit également les troubles de la Fronde et de la révolte des « Invisibles » contre la gabelle.

Après la Révolution, les églises Saint-Jean-Baptiste d’Aulès et Saint-Martin de Mus sont regroupées avec l’église Notre-Dame de l’Assomption ; la commune se trouve alors en possession de trois clochers.

Depuis toujours, Doazit se développe grâce à l’agriculture et la viticulture. Depuis la moitié du XXe siècle, à l’instar de nombreuses communes chalossaises, l’essentiel de l’activité agricole est consacré à la culture du maïs ; les producteurs de foie gras et les menuisiers de la commune conservent toutefois une renommée non négligeable.

Riche de trois églises et d’un château, Doazit est une étape importante du patrimoine historique et architectural de la région.


Commune

  • Nom des habitants : Doazitiens, Doazitiennes
  • Superficie : 2216 hectares
  • Population : 915 habitants (2008)
  • Origine du nom et description du blason :

    Les origines toponymiques de Doazit sont probablement issues de mutations phonétiques de « Donatius », patronyme latin, ou « Donatillus », patronyme roman, tous deux dérivés du latin donatus « donné (à Dieu) ».

    Le blason est d’azur à trois tours d’or.


Informations pratiques

Mairie de Doazit : 05.58.79.40.66

Office de Tourisme de Mugron : 05.58.97.99.40


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite