Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Dévillac

Dévillac

Le village de Dévillac est situé sur une hauteur. Cet emplacement offre un remarquable panorama sur la forêt environnante.

La trace la plus ancienne d’occupation de la commune est une pointe de flèche en bronze datée de l’âge du Bronze.

En 1869, des vestiges appartenant à une villa antique sont également découverts au lieu-dit de Chairol, tels que des substructions, des tegulae , mais aussi des fragments de marbre et de céramique.

Des pavages en mosaïque ont également été mis à jour, datant d’une période plus tardive, certainement du IVe siècle.

Par ailleurs, la commune possède deux églises. L’église d’Estrade d’une part et l’église Saint-Barthélémy d’autre part, qui date du XIIe et comprend un portail du XVIe siècle.

Dans ce village, existe également au Moyen Âge un château, celui de Peyrelevade, dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. Celles-ci consistent en des restes de murs épais et en une source d’eau vive aménagée dans les caves, qui permet de soutenir de longs sièges à une époque.

On note également la présence d’une intéressante maison du XVIIIe siècle.


Commune

  • Nom des habitants : Dévillacais, Dévillacaises
  • Superficie : 925 hectares
  • Population : 131 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient de Devilliacum , de Devillius , nom d’homme. On a d’ailleurs des traces d’habitat antique.


Informations pratiques

Mairie de Devillac : 05.53.36.62.60

Office de tourisme de Villeréal : 05.53.36.09.65


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Société académique d’Agen (1974). Revue de l’Agenais, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, OPUS 38, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Auguste Cassagny-Mozet (1993). Arrondissement de Villeneuve-sur-Lot, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite