Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Église abbatiale > Deux bas-reliefs : le Massacre des Innocents et le Baptême du (...)

Deux bas-reliefs : le Massacre des Innocents et le Baptême du Christ

Dans l’église de Brantôme se trouvent plusieurs bas-reliefs, dont un est situé à l’entrée de l’église, au-dessus du bénitier.

Ces décors datent du XIIIe siècle. L’un se trouve sous le porche, au-dessus d’un ancien chapiteau aménagé en bénitier et l’autre dans l’enceinte du baptistère ; ils sont de dimension assez réduite comparativement aux autres bas-reliefs présents dans l’église.

Le premier de ces tableaux représente le Massacre des Innocents , qui est lié d’une façon particulière à l’histoire de l’édifice puisque Charlemagne y a déposé les reliques de saint Sicaire, l’une des innocentes victimes du roi Hérode. Il est séparé en deux parties bien distinctes par un relief identique au cadre périphérique ; à gauche on trouve les enfants tués par les soldats et les mères aux pieds d’Hérode et, de l’autre côté, les âmes des petits saints accueillis par Dieu.

Le deuxième de ces bas-reliefs représente pour sa part le baptême du Christ , ce qui s’accorde assez avec sa position, dans le baptistère. Composé d’un seul panneau, on y remarque le Christ, en son milieu, entouré par saint Jean Baptiste et un ange. Il importe de préciser que le Christ n’y est pas baptisé par immersion, comme c’était le cas à l’époque de Jésus, mais par aspersion.

Les bas-reliefs présents à Brantôme ne constituent pas seulement un décor à l’intérieur de l’église, mais ils fournissent également des renseignements intéressants sur les fonctions anciennes de l’édifice abbatial.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite