Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Denguin

Denguin

Construit dans la plaine du gave de Pau, Denguin est un village très ancien ; il est cité dès 1101 sous le nom de Danguinum. Le territoire qu’occupe aujourd’hui la commune est en réalité celui de trois communautés au Moyen Âge : Denguin, qui abrite le château, Estiron, où s’élèvent l’église Saint-Pierre et l’abbaye laïque, puis Vinholes. Longtemps, les trois noms sont accolés de diverses façons, mais Denguin a finalement prévalu.

Lors du recensement de 1385, Denguin est déjà pourvu d’une certaine importance, puisqu’il abrite environ quarante « oustaüs », ou foyers, dont trois appartiennent à des nobliaux, ou domengers. Mais c’est bien avant le Moyen Âge que le site de Denguin est d’abord occupé, ainsi qu’en témoignent les cinq tumuli découverts sur le territoire de la commune.

Au XIVe siècle, le seigneur de Denguin tente de mettre à profit la situation géographique de la commune, voie de communication remarquable pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle et les paysans. Il organise donc en 1374 la location d’un bac qui permettait de traverser le gave de Pau. Toutefois, il impose au passeur de réserver un privilège particulier aux Arbusiens, situés de l’autre côté de la rive : le bac était gratuit pour eux, ainsi ils venaient plus volontiers moudre leur grain en son moulin.

En 1589, la seigneurie de Denguin achète la seigneurie d’Aussevielle pour la conserver jusqu’à la Révolution. Cette volonté d’expansion est complétée par l’annexion partielle de Bougarber : du XVe siècle jusqu’en 1677, le seigneur de Denguin reste en effet coseigneur de Bougarber, et au XVIIe siècle Denguin est élevé au rang de baronnie vassale de la vicomté de Béarn, ce qui achève son avènement.

Le cours de l’histoire a donc fourni à Denguin d’importantes réserves foncières qui sont abondamment exploitées aujourd’hui par la commune. En 1931, Denguin a par ailleurs vu naître Pierre Bourdieu, célèbre sociologue décédé en 2002. Un groupe scolaire portant son nom a été édifié pour rendre hommage à sa mémoire.


Commune

  • Nom des habitants : Denguinois, Denguinoises
  • Superficie : 1229 hectares
  • Population : 1639 habitants (2008)
  • Origine du nom et description du blason :

    On ne peut affirmer avec certitude que la commune de Denguin doit son nom à l’occitan d’en (« chez le seigneur »), et au nom de personne Gui , mais c’est pourtant l’hypothèse qui paraît la plus sérieuse à ce jour. Cette étymologie pourrait faire référence à l’évêque de Lescar, Guy de Lons.


Informations pratiques

Mairie de Denguin : 05 59 68 86 15

Office de tourisme de Lescar : 05 59 81 15 98


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite