Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Damazan

Damazan

Bâti sur une terrasse dominant la vallée de la Garonne, Damazan est occupé depuis les temps préhistoriques, au vu des traces archéologiques laissées sur le site. Il semble que sa position ait joué un rôle important dans le choix de cet emplacement et de son développement par la suite.

Ce n’est pourtant que dans la moitié du XIIIe siècle que le lieu prend de l’importance. Autour de 1259, Alphonse de Poitiers, le frère de Louis IX, fonde une bastide sur les terres de Damazan. Elle prend le nom de Castrum Comitale. Les coutumes sont accordées dix ans plus tard.

Aux XIVe et XVe siècles, la ville subit de nombreux assauts. Elle est ainsi successivement rattachée à la couronne française puis à la couronne anglaise, comme nombre de places fortes de la région durant la guerre de Cent Ans. Elle a également à souffrir des guerres de Religion du XVIe siècle.

Ce n’est qu’à partir de 1615, au moment où les réformés reprennent la ville aux catholiques, que la paix revient et que son développement reprend. À la fin du XVIIIe siècle, ayant perdu son rôle défensif, Damazan s’est étendu en dehors des remparts, en partie ruinés.

En 1791, Damazan devient une commune du Lot-et-Garonne et forme le chef de canton du même nom du fait de son poids relativement important. Elle est placée en 1808 dans l’arrondissement de Nérac. En 1861, la commune compte près de 1800 habitants.

De nos jours, Damazan est un village de plus de 1200 habitants qui vit essentiellement de l’agriculture, de la pêche et de ses vignes. L’aménagement en 1975 d’un lac de 8 hectares et d’un terrain de camping a également permis de développer le tourisme.

Galerie photo

Halle de Damazan (47) Damazan (47) Damazan (47) Damazan (47) Halte nautique de Damazan (47) Halte nautique de Damazan (47) Damazan (47) Damazan (47)

Commune

  • Nom des habitants : Damazanais, Damazanaises
  • Superficie : 1637 hectares
  • Population : 1237 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le canal latéral à la Garonne

  • Origine du nom et description du blason :

    Les armoiries de Damazan, « De gueules à croix ancrée d’or », lui sont acquises depuis 1697, date à laquelle elles apparaissent sur l’armorial d’Hozier.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues, Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jean-Claude Rieudebat et Gérard-André Trémon (2007). Damazan et son canton, RIS, BibTeX.

Jean-François Samazeuilh (1881). Dictionnaire géographique, historique et archéologique de l’arrondissement de Nérac, RIS, BibTeX.

J.-C. Amen et Guillaume Maillé (1992). Le Lot-et-Garonne. Géographie du département, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Françoise et Serge Fleury (dir.) (1975). Tourisme en Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite