Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Daglan

Daglan

Le village de Daglan a longtemps compté sur ses moulins à eau pour assurer sa prospérité. Il mise désormais sur ses richesses patrimoniales et sa campagne pour développer le tourisme vert.

Les cours d’eau à proximité de Daglan sont propices à l’installation humaine, qui est précoce : en effet, les archéologues ont mis à jour des scories (déchets de l’élaboration du métal), prouvant la présence de forges gauloises, et des sarcophages monolithes du Ve siècle.

Le bourg se développe au Moyen Âge, sous la surveillance du château de Paulhiac, qui est encore visible aujourd’hui. Au XIVe siècle, Daglan compte déjà près de 600 habitants. La ville est au coeur des conflits franco-anglais, et le seigneur Gilbert de Domme passe des uns aux autres pour en tirer profit.

C’est un bourg rural énergique dont l’industrie est basée sur la force motrice des ruisseaux qui l’entoure. A l’époque, dix moulins sont recensés sur la paroisse qui compte, à la fin du XVIIe siècle, 1500 personnes. Les nombreuses cabanes en pierre sèche conservées sur la commune, dont deux sont inscrites aux Monuments Historiques, montrent la vie quotidienne des travailleurs de l’époque.

Daglan possède des vignes qui, comme dans tout le Périgord, sont touchées par le phylloxera dans le dernier quart du XIXe siècle.

La ville de Daglan met en valeur son patrimoine et profite de l’engouement pour le tourisme vert.


Commune

  • Superficie : 1996 hectares
  • Population : 535 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village aurait une origine germanique dags qui veut dire jour , ou gauloise, dago-lanum qui signifie bonne plaine . Le village est attesté au XIVe siècle par son église Sanctus Martinus de Daglio , qui donne Dagland au XVIIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Daglan : 05.53.28.41.16

http://www.daglan.fr/

Syndicat d’initiative de la vallée du Céou : 05.53.29.88.84

http://www.tourisme-ceou.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1997). Dictionnaire d’Amboise, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1996). Carte archéologique de la Gaule, RIS, BibTeX.

Hervé Brunaux (2005). Domme et son pays, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite