Accueil > Gironde > Médoc > Cussac-Fort-Médoc

Cussac-Fort-Médoc

La commune est formée de Cussac, ancienne baronnie, et de Fort-Médoc, construit sous le règne de Louis XIV. Située sur la rive gauche de l’estuaire de la Gironde, elle est à la fois ouverte sur le fleuve, recouverte de vignobles et marquée par l’architecture des fortifications.

La commune s’étire sur quatre kilomètres en bordure de la Gironde, de la Jalle du Cartillon, limite de la commune de Lamarque au sud, au Pont de l’Archevêque au nord qui la sépare de Saint-Julien-Beychevelle. L’occupation du site est sans doute ancienne, comme l’attestent des vestiges antiques découverts aux environs ; des tumuli sont en effet signalés au XIXe siècle « dans la lande de Beaumont ».

Au Moyen Âge, le cœur du village, groupé autour de son église entourée de son cimetière, est alors situé au lieu-dit aujourd’hui de Cussac-le-Vieux. Une motte féodale rappelle l’existence d’une ancienne fortification et d’une seigneurie. Par ailleurs, sur la seigneurie de Lanessan, citée à plusieurs reprises dans les textes médiévaux, une seconde église, Sainte-Gemme, aujourd’hui disparue, existe autrefois au nord du village, sur le domaine du château Lachesnaye. Halte pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, et paroisse jusqu’en 1793, elle est alors construite au bord de la route départementale actuelle et au pied du château.

De 1689 à 1691, sur ordre de Louis XIV, est construit le Fort-Médoc. Ce fort est destiné, avec la citadelle de Blaye et le Fort-Pâté, à fermer la rivière aux navires ennemis, formant ainsi une ligne de protection sur l’estuaire. Cette activité militaire ne va d’ailleurs pas sans heurts avec la population locale.

Au milieu du XIXe siècle, l’habitat s’étant étalé vers le nord du village, l’église est transférée à son emplacement actuel. Les activités du bourg sont essentiellement tournées vers l’agriculture. Elles portent alors sur les céréales-deux moulins à vent subsistent-, sur la culture du lin -dont le rouissage s’effectue dans un petit ruisseau, le Riou-, et la vigne, qui bénéficie de l’appellation Haut-Médoc. La forêt et la lande occupent la partie occidentale de la commune, à la limite de Saint-Laurent et de Listrac.

Aujourd’hui, la commune de Cussac-Fort-Médoc connaît un important développement touristique, grâce à ses vignobles et au patrimoine fortifié conçu par Vauban.


Commune

  • Code postal : 33146
  • Nom des habitants : Cussacais, Cussacaises
  • Superficie : 1802 hectares
  • Population : 1355 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    le suffixe -ac serait d’origine gallo-romaine.


Informations pratiques

Mairie

33 avenue Haut-Médoc

33460 Cussac-Fort-Médoc

05 57 88 85 00

Office du tourisme

16 avenue du Haut-Médoc

33460 Cussac-Fort-Médoc

05 56 58 91 30


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

P. Hugon (1857). Statistique du canton de Castelnau-de-Médoc, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite