Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Cubjac

Cubjac

Fort de son implantation géographique dans la vallée de l’Auvézère, entre le Périgord et le Limousin, le village de Cubjac se développe fortement à partir du XIIe siècle. Les nombreuses demeures nobles situées sur son territoire témoignent de son pouvoir d’attraction.

Même si son territoire est occupé dès le Néolithique, la commune ne commence à se développer qu’au XIIe siècle, lors de la construction de l’église Saint-Pierre de Monbayol. Celle-ci est rattachée à l’abbaye de Chancelade après avoir appartenu à l’abbaye de Moissac, puis le hameau de Monbayol est définitivement rattaché à la commune de Cubjac à la Révolution.

À la même époque, Aliénor d’Aquitaine épouse Henri II Plantagenêt. L’Angleterre obtient par ce mariage des droits sur l’Aquitaine, ce qui constitue l’une des causes de la guerre de Cent Ans. Cubjac souffre des affrontements et du climat d’insécurité qui en résulte. Une fois la paix retrouvée, ce sont les guerres de Religion puis la révolte des Croquants qui troublent le calme de la région.

Malgré cela, la commune se développe et sait attirer une population assez aisée. En témoigne la construction de deux manoirs au XVe siècle, dont celui de La Forie, ainsi que la chartreuse du Maine, édifiée au XVIIe siècle. Cette prospérité semble durer jusqu’au XIXe siècle, époque à laquelle sont bâties la nouvelle église et la chartreuse de La Borie.

Aujourd’hui, la ville de Cubjac est particulièrement réputée pour la production du fromage de chèvre, le « Cujassou ». Elle a également réussi à développer le tourisme nautique sur l’Auvézère.


Commune

  • Nom des habitants : Cubjacois, Cubjacoises
  • Superficie : 2062 hectares
  • Population : 643 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Auvézère

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Cubjac provient d’un nom de personne gallo-romain Cupitius , suivi du suffixe - acum .On relève le nom de « Cupzac » dans les écrits du XIIe siècle, à la suite de la construction de l’église romane. Le nom se transforme en « Cubzacum » en 1365, puis acquiert son orthographe définitive en 1382.


Informations pratiques

Mairie de Cubjac : 05.53.05.30.21

Office de tourisme de Sorges : 05.53.46.71.43


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristian Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

Cubjac en Périgord Blanc, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Puy de Faurie

    Le château de Puy de Faurie, situé à Cubjac, est un remarquable exemple des anciennes demeures nobles qui ponctuent le paysage du Périgord. Il (...)

    Dordogne - Cubjac
  • Église Notre-Dame de Cubjac

    L’église Notre-Dame de Cubjac affiche un style roman, bien que sa construction soit assez récente.
    Nombreuses sont les églises anciennes qui, comme (...)

    Dordogne - Cubjac
  • Monument aux morts de Cubjac

    Le monument aux morts de Cubjac a la forme traditionnelle de l’obélisque auquel sont associés les symboles de la victoire mêlés aux évocations des (...)

    Dordogne - Cubjac
  • Moulin du Rozier

    Le moulin à eau du Rozier de Cubjac, situé sur les rives de l’Auvézère, est aujourd’hui transformé en habitation. Au Moyen Âge, il constitue (...)

    Dordogne - Cubjac
  • Pont de Cubjac

    Le pont de Cubjac qui enjambe l’Auvézère est un élément tout à fait essentiel au développement de la commune.
    Ce pont de pierre semble être une (...)

    Dordogne - Cubjac

Partager cette visite