Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Montpeyroux > Croix hosannière du cimetière

Croix hosannière du cimetière

Face à l’église, dans le cimetière de Montpeyroux, se trouve une croix hosannière. Elle est abattue, brisée et martelée par les Protestants en 1622, lors d’exactions courantes qui persistent après la fin des guerres de Religion. Il n’en reste que la hampe.

La croix est ainsi remplacée par une pierre taillée à trois branches trilobées datée de 1626 ou 1629. La hampe, plus ancienne donc, est un fût rond et monolithe sculpté de trois étages de quatre petites niches contenant des saints au nombre de douze, défigurés et non identifiables.

Des dessins en relief meublent les intervalles, représentant des fleurs de lis, des hermines, des dauphins, des monogrammes du Christ I. H. S., des coquilles Saint-Jacques, des bourdons de pèlerins et autres images plus ou moins lisibles.

Les parties les plus anciennes de la croix pourraient dater de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle. Les fleurs de lys et les hermines sont les symboles de Louis XII et de la reine Anne de Bretagne sous le règne desquels est sans doute érigée cette croix.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Lafond-Grellety (2005). Histoire et chroniques du Pays de Gurson, RIS, BibTeX.

Léonie Gardeau (1992). Gurson Montaigne terres d’histoire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite