Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Limeuil > Croix des protestants de Limeuil

Croix des protestants de Limeuil

Sur la place des Ormeaux de Limeuil, se tient la croix des Protestants, qui marque l’ancien emplacement d’un temple.

Après la guerre de Cent Ans, Limeuil subit de plein fouet les troubles des guerres de Religion entre protestants et catholiques au XVIe siècle. L’édit de Nantes, qui reconnaît la liberté de culte aux protestants, est signé en 1598. Limeuil se rallie alors à Bergerac qui devient une ville réformée. A cette époque, beaucoup de notables et de bourgeois s’intéressent au protestantisme.

Un temple est alors construit sur la place des Ormeaux. Mais en 1683, l’exercice du culte y est interdit, puis, à la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685, le temple est finalement détruit. En 1696, les biens sont vendus par ordonnance royale aux hôpitaux de Périgueux. A la fin du XVIIe siècle, on édifie une croix à l’emplacement de l’ancien édifice religieux. Cette croix toute simple en métal repose sur un socle en pierre.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Bélanger (2004). Limeuil sur Dordogne-Vézère, RIS, BibTeX.


Partager cette visite