Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Beaumont-du-Périgord > Croix de Saint-Roch

Croix de Saint-Roch

Au lieu-dit la Capelette, petit village de la commune de Beaumont, dont l’occupation est plus ancienne que la fondation de la bastide, se dresse la croix de Saint-Roch.

Cette croix latine à trois embouts taillés en pointe de diamant se trouve sur une place, délimitée par quatre bancs monolithes anciens.

A l’origine, se trouve là une petite chapelle entourée du cimetière, où la dernière inhumation connue date de 1713. La chapelle est détruite vers 1750 et n’est pas reconstruite malgré les souhaits des Beaumontois.

C’est vers 1800 que la croix de Saint Roch, qu’on voit aujourd’hui, est érigée à sa place. Selon Léo Testut, l’historien bien connu du Beaumontois, cette croix pourrait être celle qui s’élevait jusqu’à la Révolution sur une place voisine, la Place vieille. Démontée et mise en lieu sûr jusqu’à ce que la tourmente révolutionnaire s’apaise, elle aurait ensuite été remontée à la Capelette.

La base de la croix est formée de quelques pierres calcaires et deux couches de pierres en constituent le soubassement. Le temps a laissé sa trace sur les embouts, qui sont un peu arasés.

La croix de Saint-Roch est encore aujourd’hui l’un des lieux fleuris lors de la fête des Rogations.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Sous la direction de Jean Darriné (2004). Pays beaumontois, les croix, RIS, BibTeX.


Partager cette visite