Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Créon-d’Armagnac

Créon-d’Armagnac

L’histoire du village de Créon d’Armagnac et de son développement sont connus à travers les différentes constructions et destructions de ses églises, l’édifice actuel datant du XIXe siècle.

La première église est construite en 1210 par Guillaume Loup d’Argel, chevalier anglais et seigneur d’Arouille. Se repentant de ses méfaits à la fin de sa vie, il fait des donations aux monastères de Gascogne et favorise la construction de nombreuses églises.

Les affrontements franco-anglais, puis ceux entre Catholiques et Protestants rythment la vie de Créon durant plusieurs siècles. Le village dépend donc d’Arouille qui rend hommage aux vicomtes de Juliac. Cette église est saccagée par le Prince Noir en 1355. Les restes sont définitivement détruits lors du passage du capitaine Thoiras qui les brûle en 1569.

Les offices reprennent en 1572 grâce au granger de Juliac, Jean-Marie de la Soubaigne, alors que la majorité de la population est protestante. L’église est reconstruite à la toute fin du XVIIe siècle (1694-1699) sur les ordres de la vicomtesse de Juliac, Paule de Bérolles.

Le XVIIIe siècle est marqué par la Révolution et la création de la commune, après la loi du 14 décembre 1789.

Au XIXe siècle, la production d’eau-de-vie prend beaucoup d’importance devant la culture des pins.

Aujourd’hui, en plus de l’armagnac, Créon concentre aussi son activité économique autour du tourisme : randonnées, chambre d’hôtes.


Commune

  • Nom des habitants : Créonais, Créonaises
  • Superficie : 2126 hectares
  • Population : 282 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Plusieurs théories existent pour expliquer l’origine du nom Créon. Il pourrait être en relation avec la présence de craie dans le sol de la commune, ou bien il pourrait venir du nom de l’étage géologique sur lequel elle est construite (le crétacé) ; enfin, il pourrait être issu du nom de Amaury de Craon à l’origine de la construction d’une bastide en ces lieux au début du XIVe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Créon d’Armagnac : 05.58.44.81.07

Office du tourisme de Gabarret : 05.58.44.35.77


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Barthélemy de Créon-d’Armagnac

    L’église Saint-Barthélémy de Créon-d’Armagnac connaît, après diverses restaurations, une reconstruction complète au XIXe siècle, ce qui est très courant (...)

    Landes - Créon-d’Armagnac
  • Monument aux morts de Créon-d’Armagnac

    Après la Première Guerre mondiale, de nombreux monuments commémoratifs voient le jour dans toute la France. La commune de Créon d’Armagnac n’échappe (...)

    Landes - Créon-d’Armagnac

Partager cette visite