Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Créon

Créon

Dès le XIe siècle, Créon est un point de passage obligé des voyageurs allant de la Dordogne vers la Garonne, ou soucieux de se rendre à l’abbaye de la Sauve-Majeure. Entre 1316 et 1320, une bastide est créée sur l’emplacement du vieux village.

La situation de carrefour de Créon lui vaut très vite une réussite commerciale.

Amaury de Craon, sénéchal d’Aquitaine et fidèle d’Édouard II, roi d’Angleterre, pressent en 1315 l’intérêt d’une ville neuve en ce point. L’ordonnancement du plan de la bastide est très élaboré, constitué d’un contour aux formes géométriques, avec des rues rectilignes se coupant à angles droit, en damier. Celles-ci s’organisent autour de deux axes orientés : nord-ouest, sud-est, sud-ouest et nord-est, qui menaient respectivement aux portes de Sadirac, de la Sauve, de Saint-Genès et de Libourne.

A la fin de la guerre de Cent Ans, Créon obtient, après quelques pillages, de creuser un fossé de protection autour de la ville, ainsi que de bâtir une palissade et quatre portes de pierre, qui sont détruites en 1589.

La ville, qui n’a ni seigneur, ni château, est alors administrée par les officiers du roi qui y possèdent leur maison de justice avec tribunal et prison. Le prévôt s’y tient au XVIIe siècle et sa maison abrite, aujourd’hui, les services de la mairie.

Capitale de l’Entre-Deux-Mers, la commune est un centre économique actif et prospère, dont le vignoble, très riche, produit des vins de qualité.

Galerie photo

Créon (33) Créon (33) Place centrale de Créon Cinéma de Créon (33)

Commune

  • Code postal : 33140
  • Nom des habitants : les Créonais, les Créonaises
  • Superficie : 802 hectares
  • Population : 2856 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    d’Amaury de Craon, sénéchal de Gascogne, fondateur de la bastide.


Informations pratiques

Mairie de Créon :

05 57 34 54 54

http://www.mairie-creon.fr

Office du tourisme de Créon :

05 56 23 23 00

http://www.tourisme-creonnais.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Regaldo Saint-Blancard (1990). “Les noms de nos communes, Notes sur la macrotoponymie du canton de Créon”, in Bulletin de la Société archéologique et historique de Lignan et du canton de Créon, nº 18, RIS, BibTeX.
M.-H. Maffre (1986-1987). “Canton de Créon”, in Dossiers du service régional de l’Inventaire d’Aquitaine, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Notre-Dame

    L’église Notre-Dame de Créon est achevée en 1320. Ce nouveau bâtiment est alors perçu par l’abbaye de La Sauve-Majeure comme un défi à l’autorité des (...)

    Gironde - Créon
  • Fontaine Wallace

    À l’origine, cet ensemble du XIXe siècle était placé sur un trottoir. Cette fontaine Wallace est aujourd’hui située au centre culturel de Créon.
    La (...)

    Gironde - Créon
  • Maison de la rue Jean-Baspeyras

    La maison située rue Jean-Baspeyras, à Créon, date des XVe et XVIe siècles. Elle est sans doute l’une des plus vieilles demeures de la bastide.
    Sa (...)

    Gironde - Créon
  • Place de Prévôté

    La place de Prévôté à Créon, carré de soixante-dix mètres de côté, est caractéristique des bastides. Son élaboration date des années 1316-1320. Elle est (...)

    Gironde - Créon
  • Vierge à l’Enfant de l’église Notre-Dame de Créon

    Une statue de Vierge à l’Enfant, conservée à l’intérieur de l’église Notre-Dame de Créon, et datée du XIIIe siècle, pourrait venir de l’abbaye de la (...)

    Gironde - Créon

Partager cette visite