Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Coulaures

Coulaures

Coulaures est occupée depuis des temps très anciens. Elle brille aujourd’hui par un savoir-faire agricole qu’elle sait faire partager.

La commune est située au point de jonction entre l’Isle et la Loue. Des traces prouvent que le territoire est habité dès l’époque tardenoisienne. Cette occupation continue à l’époque gallo-romaine. D’autre part, sur le sol de l’église romane, des sarcophages de pierre de faction antérieure à l’édifice ont été retrouvés et montrent que Coulaures était déjà occupée précédemment.

La première construction connue de Coulaures est l’église Saint-Martin. Elle est bâtie au XIe siècle et fortifiée au XIIe siècle, époque à laquelle Aliénor d’Aquitaine se marie avec Henri II Plantagenêt d’Angleterre. Cette union est à l’origine de la guerre de Cent Ans qui oppose les Anglais aux Français. Celle-ci se termine en 1453 avec la bataille de Castillon.

Le Périgord souffre de ces combats et Coulaures est touchée comme de nombreuses villes. C’est dans ces conditions d’insécurité que la maison forte de l’Aleu est édifiée afin de protéger ses habitants et leurs biens. Le territoire est à peine pacifié lorsque les guerres de Religion éclatent, opposant les protestants aux troupes catholiques. Dans le dernier quart du XVIe siècle, la situation d’extrême pauvreté qui en résulte pousse les paysans périgourdins à se rebeller, c’est le début de la révolte des croquants.

Malgré ces nouveaux conflits, Coulaures continue de se développer peu à peu. Au XVIIe siècle, Jean de Lestrade épouse la dame de Conty et permet ainsi l’installation de la famille de Lestrade de Conty au château de Conti. Les descendants de cette famille accompagnent l’évolution de la commune au fil des siècles.

La commune vit actuellement de la production de noix et de truffes, de l’élevage de caprins et d’ovins et de la culture de la vigne. En ce qui concerne le développement touristique, on peut visiter deux fermes expérimentales sur l’élevage d’ovins et le gavage des oies. La présence des cours d’eau permet le développement des activités nautiques.


Commune

  • Nom des habitants : Coulaurois, Coulauroises
  • Superficie : 2992 hectares
  • Population : 683 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    L’Isle et la Loue

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Coulaures provient du mot latin colubra qui signifie « couleuvre ou serpent ». Ce mot passe ensuite dans la langue occitane et devient colauro ou colaure . On relève une forme latinisée du nom de la commune au XVe siècle sous la désignation Parochia de Colubrii (paroisse de Coulaures).


Informations pratiques

Mairie de Coulaures : 05.53.05.01.16

Office de Tourisme du Haut Périgord : 09 52 68 95 56


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Office de tourisme du Haut-Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite