Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Condat-sur-Trincou

Condat-sur-Trincou

Site stratégique, Condat-sur-Trincou située en hauteur et domine ainsi la vallée de la Dordogne. Elle est donc très tôt convoité pour ses qualités défensives et ce, tout au long de son histoire.

Le site de Condat-sur-Trincou est occupé dès la Préhistoire comme en témoignent des grottes ornées de gravures, quelques lames de silex ainsi que des dolmens et un menhir.

La période gallo-romaine laisse également des traces importantes comme une statue d’un dieu tricéphale gaulois, ainsi qu’une sculpture antique nommée la « Dame au Catogan ».

Au Moyen Âge apparaissent un prieuré bénédictin ainsi qu’un château fort repris aux Anglais par Du Guesclin au XIVe siècle.

Autour de la forteresse, émergent également un petit bourg et une église. Cette dernière, de style roman, conserve une intéressantestatue polychrome de la Vierge à l’Enfant du XVIe siècle.

En 1857, sous Napoléon III, les villages de Castilliaires et de Saint-Laurent sont rattachés à Condat.


Commune

  • Nom des habitants : Condatois, Condatoises
  • Superficie : 1654 hectares
  • Population : 407 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Trincou

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom Condat vient du terme gaulois condate qui signifie « confluent ». En outre, le village est perché sur une falaise dominant le Tricou qui se jette plus loin dans la Côle. Ainsi, c’est du double confluent du Trincou avec la Côle, et de celui-ci avec la Dronne que Condat a pris son nom.


Informations pratiques

Mairie de Condat-sur-Trincou : 05.53.54.80.16

Office de tourisme de Nontron : 05.53.56.25.50

http://www.cc-champagnac-perigord.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite