Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Commensacq

Commensacq

La commune de Commensacq, dont les origines remontent à l’occupation romaine, est durant le XVIIIe siècle l’une des plus peuplées des Landes. Son économie, longtemps basée sur l’exploitation des pins et de la garluche, tend aujourd’hui à se renouveler.

La commune de Commensacq est d’abord connue pour ses lieux de culte. Au XIe siècle, l’église Saint-Martin est construite, puis elle est rebâtie au XVe siècle. À côté de celle-ci, se trouve jadis la chapelle Notre-Dame, datant aussi du XIe siècle. Toutes deux font partie de l’évêché de Bethléem, puis, peu avant le XVe siècle, cette dernière appartient à l’ordre de Malte. La chapelle est détruite en 1793.

La commune est célèbre pour son gisement de minerai de fer et de garluche, pierre ferrugineuse que l’on trouve à l’époque en abondance dans cette ville.

À ce propos, l’écrivain Félix Arnaudin surnomme les habitants de Commensacq les « arracheurs de pierre » dans son ouvrage Les chants populaires de la Grande Lande .

Aujourd’hui encore, la « garluche » est utilisée à Commensacq pour les fondations des bâtiments. Une grande partie de la forêt, détruite par les incendies, a été replantée.


Commune

  • Nom des habitants : Commensacquais, Commensacquaises
  • Superficie : 7500 hectares
  • Population : 320 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    La Leyre

  • Origine du nom et description du blason :

    Remontant à l’Antiquité. Le nom de la commune repose sur la base de Commios , nom d’homme gaulois latinisé, auquel on a adjoint le suffixe locatif latin - acum .


Informations pratiques

Mairie de Commensacq : 05.58.07.05.04

Office du tourisme de Mont-de-Marsan : 05.58.05.87.37


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début de XXe siècle, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite