Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Colombier

Colombier

Cette appellation de Colombier est peut-être due à la situation géographique du village, implanté sur une butte qui domine l’est du coteau de Monbazillac. Très tôt, dès l’époque romaine, Colombier constitue un endroit stratégique qui permet de surveiller la vallée alentour.

Les traces d’un important village gallo-romain permettent de faire remonter la première occupation du site au IIIe siècle de notre ère. De nombreux débris de pierres et tuiles romaines ainsi que 3000 pièces de monnaie en bronze ont ainsi été découvertes.

La présence du château de la Jaubertie, dont Gabrielle d’Estrée est l’une des propriétaires, rappelle le statut de seigneurie du village. Colombier dépend jusqu’en 1789 de Monbazillac, puis est rattaché à Issigeac.

À présent, la commune de Colombier abrite environ 200 habitants et développe une agriculture dynamique.


Commune

  • Superficie : 703 hectares
  • Population : 226 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    La commune de Colombier tient son nom du latin colombarium , qui signifie « pigeonnier ».


Informations pratiques

Mairie de Colombier

Tél. : 05.53.58.32.42 / Fax : 05.53.58.32.38

E-mail : mairie-colombier@wanadoo.fr

Horaires d’ouverture : le mardi de 17h30 à 19h30 et le samedi de 9h à 12h.

Office de Tourisme d’Issigeac

Tél. : 05.53.58.79.62 / Fax : 05.53.58.79.62

E-mail : si.issigeac@perigord.tm.fr

Site Internet : http://www.perigord.tm.fr/~issigeac/

http://issigeac.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet, Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Christian Bourrier (1992). Issigeac et son canton, Histoire et toponymie, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite