Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Antoine-d’Auberoche > Eglise Saint-Antoine > Clocher fortifié de l’église Saint-Antoine

Clocher fortifié de l’église Saint-Antoine

L’église Saint-Antoine de la commune de Saint-Antoine-d’Auberoche possède un clocher-mur qui présente des allures de forteresse imprenable.

Tout d’abord, une arcade brisée monumentale encadre le petit portail à voussures de l’entrée. Ce dernier remonte au XIVe siècle. L’arcade s’élève jusqu’au niveau de l’encorbellement de la fortification, soutenu par une rangée de corbeaux moulurés formant une bretèche.

L’étage fortifié est quant à lui repris au XIXe siècle. Il est ouvert par quatre petites baies, derrière lesquelles on aperçoit les cloches de l’église. Enfin, l’ensemble est recouvert par une toiture en ardoise à quatre pans, élaborée à partir du plan rectangulaire du clocher-mur.

Ce clocher-mur de l’église Saint-Antoine n’est pas sans rappeler celui de l’église de Saint-Amand-de-Coly, situé dans le sud du département. Cependant, les proportions sont ici beaucoup plus modestes.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Sous la direction de Dominique Audrerie (1994). Vieilles Églises en Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite