Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Périgueux > Cathédrale Saint-Front > Clocher de la cathédrale Saint-Front

Clocher de la cathédrale Saint-Front

Le clocher de la cathédrale Saint-Front de Périgueux reste fidèle à son aspect du XIIe siècle. Il est composé de plusieurs étages qui possèdent chacun leurs sculptures spécifiques.

Saint-Front devient la cathédrale de Périgueux en 1669. Elle est formée de la vieille église à l’ouest et de l’église à coupoles à l’est, réunies au niveau du tombeau de saint Front. Le clocher de la cathédrale est élevé au XIIe siècle, à la fin de la construction de l’église à coupoles. Il est placé sur les murs de la vieille église. C’est un clocher de plan carré qui mesure près de 60 mètres de haut et repose sur deux travées de la nef. Il présente plusieurs étages, dont chacun est construit en retrait du précédent. Le premier niveau prend une forme qui évoque une tour lanterne. Le deuxième étage est divisé en deux demi-étages renforcés par des contreforts plats en forme de pilastres et couronnés d’une corniche sur modillons. Il est orné de sculptures figurant des loups et des brebis tournés vers des agneaux portant une croix qui évoquent le Christ. Le troisième étage est renforcé par des contreforts colonnes. Il forme aussi deux demi-étages tous les deux percés de trois baies sur chaque mur. Une corniche surplombe cet étage et repose sur des modillons sculptés de formes lunaires. Le quatrième étage transforme le plan carré en plan circulaire par des jeux de glacis. Une grosse bague sculptée d’atlantes, figures d’hommes debout ou agenouillés, et soutenue par des colonnes entoure le sommet. Enfin, le toit conique est coiffé d’un ange utilisant une trompette.

Ce clocher a subi peu de transformations lors des campagnes de restauration menées au XIXe siècle. Boeswillwald, le second restaurateur, s’est contenté de renforcer les parements, de rétablir certaines sculptures et de remplacer la partie supérieure. Le clocher est classé Monument Historique en même temps que le reste de la cathédrale Saint-Front en 1840.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret (1968). Le Périgord roman, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1967). Dictionnaire des églises de France, Sud-Ouest, RIS, BibTeX.

SDAP de la Dordogne (2005). Liste des immeubles protégés au titre de la législation sur les Monuments historiques et sur les sites, RIS, BibTeX.


Partager cette visite