Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Paulin > Église Saint-Pierre-es-Liens > Clocher de l’église Saint-Pierre-es-Liens

Clocher de l’église Saint-Pierre-es-Liens

Bâtie au XIIe siècle, puis remaniée jusqu’au XVe siècle, l’église romane de Paulin comporte un remarquable clocher-mur.

La façade de l’église Saint-Pierre-es-Liens de Paulin est constituée d’un clocher-mur, c’est-à-dire que le mur de la façade et le clocher forment un seul et même ensemble. On dit de ce type de clocher qu’ils sont des clochers pauvres : la construction permet en effet d’obtenir à moindre coût un clocher robuste. Un bon maître-maçon suffit pour l’édification de tels clochers. Il n’est donc pas nécessaire de recourir à un architecte et leur entretien est également très économique.

La hauteur du clocher est très importante, puisqu’il doit faire porter le plus loin possible le son de ses cloches. Le haut clocher de l’église Saint-Pierre-es-Liens a néanmoins perdu sa silhouette élancée par suite des aménagements de la toiture de l’église de Paulin. Celle-ci a en effet été modifiée afin d’épouser le profil du pignon triangulaire du clocher-mur.

Le portail en plein cintre surmonté d’une archivolte s’ouvre à la base de ce mur. Une baie cintrée, surmontée de deux autres baies campanaires jumelles de plus petite taille, complète sa façade.

À la fois élégant et économique, ce type de clocher-mur est adopté par la plupart des petites communes du Périgord.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Sous la direction de Dominique Audrerie, François Le Nail (1993). Vieilles Églises en Périgord : les clochers-murs en Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite