Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Veyrines-de-Vergt > Église Notre-Dame-de-l’Assomption > Clocher de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption

Clocher de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption

Le clocher de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption est postérieur à la construction de l’édifice. Il est caractéristique de l’architecture religieuse périgourdine de cette époque.

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Veyrines-de-Vergt date du XIIe siècle, mais son clocher, situé au-dessus de l’entrée côté est, n’est élevé qu’au XIXe siècle. Son mur est réalisé en appareillage régulier de pierres rectangulaires bien définies, alors que le mur de la façade de l’église est réalisé en appareillage de petits moellons irréguliers. Ceci permet de voir la différence de mode de construction entre les siècles.

Chacune des parois du clocher est percée de deux baies en arcs brisés, coiffées de bas-reliefs reprenant la forme de demi-cercle pointu. Ce clocher est coiffé d’un toit polygonal en forme de cône, couvert en lauze ou en ardoise. Il est surmonté d’une flèche en fer placée à son sommet. D’autre part, les quatre coins de la base du toit sont munis de pierres d’angles pointues qui servent de décors.

Durant le XXe siècle, le toit et la façade extérieure de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Veyrines-de-Vergt sont restaurés à deux reprises.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Diocèse de Périgueux et Sarlat, RIS, BibTeX.


Partager cette visite