Accueil > Landes > Adour Chalosse > Clermont

Clermont

La commune de Clermont connaît une présence humaine dès la Protohistoire. À partir du Moyen Âge, son histoire s’écrit autour de son château, de son église et de ses bois.

Le site de la commune de Clermont est occupé depuis la nuit des temps, comme en témoigne la découverte d’une station protohistorique au lieu-dit Pédégort. Cette occupation se poursuit à la Préhistoire. En effet, on trouve à Clermont du silex taillé du Grand Cabiro ainsi que des tumuli de l’âge du fer contenant des vases en terre cuite.

Un camp romain sert peut-être de soubassement à l’ancienne forteresse médiévale. Celle-ci est exigée en 1254 par Édouard Ier, roi d’Angleterre, lorsque le vicomte de Tartas fuit devant ses troupes. En 1308, la famille d’Albret devient propriétaire du château. La baronnie appartient à cette famille au moins jusqu’au XVIe siècle. À la fin du XVIIIe siècle, elle appartient à Mademoiselle de Béthune-Sully, descendante de Léonard de Poyanne. Sous l’Ancien Régime, Clermont dépend de la sénéchaussée de Tartas.

Lors des guerres de Religion qui agitent la région, en 1569, le protestant Montgomery incendie l’église et fait fondre les cloches. À la Révolution, les décorations de l’église sont ôtées et transférées à Dax. Le bâtiment est reconstruit au XIXe siècle.

Cette construction est financée en partie par une subvention du gouvernement du Second Empire, en partie par la vente d’une parcelle de forêt. Les bois de Clermont sont d’ailleurs mentionnés à plusieurs reprises dans son histoire. Ainsi, en 1650, un accord sur les coupes de bois lie ce village et le seigneur de Poyanne. Au début du XIXe siècle, les loups en sortent et envahissent la commune.

Le régime révolutionnaire s’installe sans grande difficulté. La commune est créée en réunissant le bourg et les lieux-dits de Batlacaou et de Haut-de-Pouy. Clermont est marquée au XXe siècle par l’expansion de la polyculture. Elle se consacre alors au maïs, aux vignes, au blé et à l’élevage.

Aujourd’hui, l’activité de Clermont se concentre toujours autour de la polyculture, bien que les artisans soient aussi présents.

Galerie photo

Clermont (40) Clermont (40)

Commune

  • Nom des habitants : Clermontois, Clermontoises
  • Superficie : 1502 hectares
  • Population : 845 habitants (2009)
  • Cours d'eau :

    le Luy

  • Origine du nom et description du blason :

    Clermont est une francisation du nom gascon « Clarmont » qui signifie « montagne bien dégagée ou mont évident ». Beaucoup de communes françaises se dotent de ce nom au Moyen Âge.


Informations pratiques

Mairie de Clermont : 05.58.89.80.38

Office de tourisme de Montfort-en-Chalosse : 05.58.98.58.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.
Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.
Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.
Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite