Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Périgueux > Cathédrale Saint-Front > Cinq lustres de la cathédrale Saint-Front

Cinq lustres de la cathédrale Saint-Front

La cathédrale Saint-Front de Périgueux abrite cinq lustres particulièrement imposants, dont l’un est orné d’une illustration symbolique.

Ces cinq lustres en bronze doré sont exécutés de 1851 à 1853 par le bronzier Bachelet d’après des modèles d’Abadie, architecte de la cathédrale de Saint-Front de Périgueux. Ils présentent des dimensions impressionnantes, mesurant 3 à 4 mètres de hauteur et pesant 300 à 400 kilogrammes.

Le premier est acheté en 1851 pour éclairer le retable de l’Assomption, puis le deuxième, la même année, pour illuminer la nef. Le troisième lustre, suspendu au-dessus du maître-autel, comporte, quant à lui, une représentation de la Jérusalem céleste. Les deux derniers lustres sont achetés pour les coupoles est et ouest en 1853 et l’ensemble est mis en place cette année-là.

Ces pièces d’une grande richesse ont servi lors de la cérémonie de mariage de Napoléon III dans la cathédrale Notre-Dame de Paris le 30 janvier 1853.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite