Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Chéraute

Chéraute

Chéraute a une histoire des plus riches : Diane de Poitiers elle-même a séjourné dans le château de la commune et plusieurs découvertes archéologiques font remonter l’occupation du territoire à l’âge de bronze.

Apparaissant pour la première fois sous le titre de Cheraltus , en 1224, la commune est élevée en baronnie, c’est à dire qu’elle est la propriété d’un seigneur. Elle dépend alors de la vicomté de Soule. Le château est probablement construit pour l’occasion.

Des découvertes archéologiques attestent par ailleurs d’une occupation du site à une époque bien antérieure. La présence d’un castera et de plusieurs camps datant de l’âge de bronze ou de fer font remonter l’habitation des lieux à plus de mille ans avant notre ère.

Traditionnellement tourné vers l’agriculture, notamment l’élevage et le pâturage, Chéraute se développe artisanalement à partir du XIXe siècle, avec la création d’une manufacture d’espadrilles et d’un atelier de fabrication de gants en cuir.

Animée par un dynamisme associatif dense, la commune de Chéraute possède deux écoles primaires, un lycée et une ikastola, école associative d’enseignement basque.


Commune

  • Nom des habitants : Chérautains, chérautaines
  • Superficie : 3526 hectares
  • Population : 1300 habitants (2008)
  • Cours d'eau :

    le Lausset et ses affluents

  • Origine du nom et description du blason :

    Chéraute, en basque Sohüta , tient son origine de soro-eta , désignant un lieu de terres cultivées.


Informations pratiques

Mairie de Chéraute : 05.59.28.16.31

Office de tourisme de Mauléon-Soule et Tardets : 05.59.28.02.37


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

J-B Orpustan (2006). Toponymie basque : noms des pays, vallées, communes et hameaux du Pays Basque, RIS, BibTeX.

Chéraute, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite