Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Trélissac > Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption > Chemin de croix de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption

Chemin de croix de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption

L’église Notre-Dame de Trélissac abrite un chemin de croix constitué de bas-reliefs en métal. Il figure la Passion du Christ à travers quatorze stations.

Le culte de la Passion du Christ au travers d’un chemin de croix est d’abord réservé aux Franciscains. Il se développe à partir du XIIe siècle en Italie, puis en Europe. C’est seulement au XVIIIe siècle que ce culte se répand dans les églises.

L’église Notre-Dame possède en ses murs un chemin de croix qui semble de facture récente. Il est constitué de bas-reliefs en métal. Chacun des quatorze tableaux fait évoluer le Christ de sa condamnation à sa mise au tombeau, en passant pas ses chutes sous le poids de la croix ou encore sa crucifixion. Ici, dans la première station, Ponce Pilate est figuré assis sur un trône aux côtés de Judas, dénonciateur de Jésus, au milieu d’une salle comble de soldats et d’apôtres.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Gaston Duchet-Suchaux et Michel Pastoureau (1990). La bible et les saints, guide iconographique, RIS, BibTeX.


Partager cette visite