Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Geniès > Château médiéval de Saint-Geniès

Château médiéval de Saint-Geniès

Les ruines de l’ancien château de Saint-Geniès sont un élément identitaire du paysage de la commune. En effet, elles y apportent une atmosphère particulière depuis plus de neuf siècles.

La seigneurie de Saint-Geniès paraît issue du partage de la terre de Salignac en 1282, entre les enfants d’Aymeric, seigneur de Salignac. La branche des Salignac-Saint-Geniès finit au début du XVe siècle avec le mariage de Jeanne de Salignac avec Richard de Gontaud Badefol.

Du château initial du XIIe siècle, il ne reste que des ruines du donjon. Il s’agit d’un bâtiment de plan carré à contreforts plats qui mesure 8,50 mètres de côté. Les murs épais sont en pierre de taille calcaire régulièrement appareillées. Au niveau du premier étage, une porte, seul accès au bâtiment à l’origine, s’ouvre sur la façade est. Une brèche, largement béante au ras du sol du côté de l’ouest permet d’apprécier l’épaisseur du mur.

Aucun document connu ne permet de préciser la date et les circonstances de la destruction du château. Les périodes les plus probables se situent soit pendant la guerre de Cent Ans (1328-1453), ou à sa fin, soit au cours des guerres de Religion (1560-1587).


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord,, RIS, BibTeX.


Partager cette visite