Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Château-l’Évêque

Château-l’Évêque

La commune de Château-l’Évêque donne une bonne idée de l’importance accordée au clergé au Moyen Âge. En effet, la commune doit son nom à son remarquable château, qui fut longtemps la résidence des évêques de Périgueux.

Le village de Château-l’Évêque existe depuis l’édification du château au XIIIe siècle par Adhémar de Neufville, évêque de Périgueux de 1347 à 1349. Une agglomération se développe alors autour de cet édifice et la population se sert de l’église Saint-Julien comme lieu de culte. Cependant, les habitants souffrent beaucoup de la guerre de Cent Ans. D’ailleurs, la commune manque d’être entièrement détruite par les batailles en 1364.

Château-l’Évêque est libéré en 1372 par des forces armées en provenance de Périgueux. Plus tard, l’église est remise en état par l’évêque de Tizon. D’autre part, les évêques de Périgueux commencent à utiliser le château comme lieu de résidence et de repos à la campagne. Son architecture défensive lui permet de résister aux invasions anglaises et, plus tard, aux troubles dus aux guerres de Religion. Chaque évêque est en sécurité dans cette demeure jusqu’à ce que Pierre Fournier, évêque de Périgueux dans les années 1575, soit assassiné par ses propres domestiques, corrompus par des hérétiques.

En 1581, c’est au tour de Château-l’Évêque d’envoyer son armée pour défendre la ville de Périgueux, tombée entre les mains des calvinistes. De nombreux évêques se succèdent au château, jusqu’à Monseigneur de Flammarens en 1770.

Lorsque la Révolution éclate, la commune y adhère une des première. Plus tard, la ville échappe aux batailles du XIXe siècle, grâce à sa situation géographique, ce qui lui permet de continuer à se développer au fil du temps.

Les habitants de Château-l’Évêque travaillent essentiellement sur l’agglomération, il y a très peu d’agriculture. Par ailleurs, son château lui permet d’attirer de nombreux touristes.


Commune

  • Nom des habitants : Castélvéquois, Castélvéquoises
  • Superficie : 3568 hectares
  • Population : 1915 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Château-l’Évêque est cité dès le début du XIVe siècle sous l’appellation de Castrum Episcopi ou Episcopale en 1329. Cela se traduit par « château de l’évêque ». Château provient du latin castellum qui est un diminutif de castrum (« lieu fortifié ») et évêque vient du latin episcopus, dont les racines sont grecques, qui forment par la suite les mots « épiscopal » et « épiscopat ». La disparition du « de » signifiant l’appartenance se fait au fur et à mesure de l’évolution de la syntaxe.


Informations pratiques

Mairie de Château-l’Evêque : 05.53.54.30.77

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Site Internet de la commune de Chateau-l’Evêque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite