Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Coly > Château fort de Coly

Château fort de Coly

Du château fort de Coly, construit par un abbé de Saint-Amand-de-Coly, il ne reste aujourd’hui que des vestiges. Ils donnent cependant un bon aperçu de ce que fut l’édifice.

Au début du XVe siècle, les abbés de Saint-Armand-de-Coly possèdent un château fort, mentionné en 1406 sous le nom de « Castrum de Coly ». C’est la construction de cet édifice qui est à l’origine du village.

Aujourd’hui en ruines, ce château présente alors un remarquable aspect défensif. Il comporte en effet un pont-levis, des tours crénelées, des souterrains avec meurtrières, des logis, des murs de soutènement et une porte basse au pied des remparts.

En 1411, en pleine guerre de Cent Ans, les Anglais sont chassés de Coly. La plupart des communes du Périgord ont eu à souffrir de la guerre de Cent Ans et des guerres de Religion, ce qui explique l’aspect défensif de leurs églises et de leurs châteaux.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite