Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Vendoire > Château de Vendoire ou de Bourzac

Château de Vendoire ou de Bourzac

Le château de Vendoire, daté de la fin du XVIIe siècle, est bâti sur une terrasse proche de l’église, à l’emplacement d’un premier château, dit de Bourzac, élevé au milieu du XVIe siècle.

Il est commandé par François-Isaac, comte de Bourzac, après les ravages des guerres de Religion. Il est alors choisi comme nouveau chef-lieu dont l’importance n’est pas moindre : assurer la défense frontalière du Périgord, le long de la Lizonne.

Du premier château, le château de Vendoire conserve par superstition les cuisines, qui sont détruites vers 1930.

La vaste demeure, luxueuse, présente une architecture symétrique, classique du XVIIIe siècle : un corps de logis encadré de deux pavillons rectangulaires aux toitures à la Mansart et prolongé par les communs.

On note les frontons sculptés de têtes de lions, de guirlandes, d’armoiries et du caducée, emblème de la paix et du commerce, lors de la restauration à la fin du XIXe siècle.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret (1966). Le Périgord des châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.

Dominique Audrerie (1988). Vieilles Demeures en Périgord, RIS, BibTeX.

Dominique Repérant (1988). Le Périgord des châteaux et des manoirs, RIS, BibTeX.


Partager cette visite