Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Cernin-de-L’Herm > Château de Sineuil

Château de Sineuil

Le château de Sineuil, perché sur une colline dominant la vallée de la Ménaurie à Saint-Cernin de l’Herm, est un bâtiment noble fortifié du XVe siècle.

Le château de Sineuil est une ancienne maison forte, dont la construction remonterait au XVe siècle. Elle aurait été une première fois remaniée, voire reconstruite, dans la seconde moitié du XVIe siècle, puis restaurée dans le courant du XVIIe siècle. Ces trois campagnes de travaux correspondent à trois périodes spécifiques : l’apparition de la maison forte durant la guerre de Cent Ans, les premiers embellissements au cours de la Renaissance (fenêtres à meneaux) et les restaurations du milieu du XVIIe siècle (remaniements essentiellement intérieurs pour plus de confort). La maison forte, qui apparaît donc dans le Périgord entre la fin du XIVe siècle et le début du XVe siècle, est détenue par des propriétaires fonciers désireux de se protéger des hordes de bandits qui sillonnent la région. Elle est ainsi pourvue d’un système de défense : murs épais talutés à leur base, meurtrières et bretèche. Le logis du château de Sineuil garde les traces de mâchicoulis sur l’une de ses tours. Ils supportaient probablement une bretèche (petit avant-corps généralement placé en encorbellement au-dessus d’une porte d’entrée pour en défendre l’accès) ou une échauguette (poste de guet). La maison forte comprend un corps de logis rectangulaire entre deux tours circulaires. Elle adopte en fait une typologie largement répandue dans la région : un logis de plan rectangulaire avec un escalier extérieur placé dans une tour (escalier à vis dans les tours circulaires ou hexagonales, escalier droit à paliers dans les tours carrées). Ce logis s’élève sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage unique, coiffés d’un toit à forte pente sur les longs côtés (murs pignons sur les façades latérales). Il est entouré de communs, installés dans deux ailes en retour d’équerre ouvertes sur une cour et dans un troisième ensemble à l’est du précédent.

Le château Sineuil est resté propriété de la même famille, les Vassal, depuis sa construction. Il a été inscrit au titre des Monuments Historiques en 2006.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Jean-Marie Bélingard (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1996). Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.

, Site de la communauté de communes du Pays du Châtaignier, RIS, BibTeX.

Dominique Audrerie (1997). Connaître les châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite