Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Douville > Château de Roussille

Château de Roussille

Roussille, à Douville, est un des sites historiques les plus anciens du Périgord. Le château de Roussille est construit sur une motte féodale.

Mentionné dans les Chroniques de Saint-Denis, le château appartient au VIIIe siècle aux ducs d’Aquitaine, Hunauld et son fils Waïffre qui luttent contre les Francs et Pépin le Bref.

Au XIIIe siècle, le château appartient aux comtes du Périgord, inclus dans le pariage de la bastide de Beauregard créée par Edouard 1er d’Angleterre en 1286. En 1287, Archambaud III, comte du Périgord, reconnaît tenir du roi d’Angleterre le castrum et castellania de Russelis.

Pendant la guerre de Cent ans, c’est le repaire de bandes armées composées de mercenaires sous les ordres d’Archambaud V qui livrent de terribles assauts contre la cité de Périgueux. Vers 1442, il est donné à Amaury de Bideran dit Malrigou, partisan des anglais. Il passe entre les mains des Albret, puis de Puyguyon, de Calvimont, des Lur Longa puis par succession en 1599 à la famille de Taillefer. En 1774, il sera en co-propriété entre les de Cosson et les Teyssière jusqu’à la Révolution.

Des vestiges de murs et de tours subsistent ainsi que trois guérites équipées d’archères. Une pièce voûtée s’ouvre dans le rempart du côté nord. La tour sud est conservée tandis que celle côté Nord est arasée.

Un habitat structuré existait encore au XIXe siècle au sud de la motte. Un réseau de grottes naturelles aménagées en habitat troglodytique s’ouvre en dessous de la motte.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite