Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Gageac-et-Rouillac > Château de Rouillac

Château de Rouillac

Possédé et habité en 1483 par Hélie de Roffignac, le château de Rouillac passe plus tard aux familles de Bruzac, de Saintours et de Vernejoul. Il s’agit d’un ancien repaire noble ayant, en 1760, justice sur Rouillac.

En effet, la paroisse de Rouillac, désunie au XIVe siècle à la sirerie de Bergerac et châtellenie de Montcuq, porte jusqu’en 1789 le titre de juridiction.

Le château, construit au XIVe siècle, est en partie conservé, protégé, à l’origine, par de larges et profondes douves. Elles ont aujourd’hui disparu, de même que l’enceinte, les tours (abattues), les créneaux (démantelés) et son donjon carré (rasé au niveau du corps de logis).

L’intérieur du château a en revanche conservé son aspect d’origine : on y trouve de larges embrasures avec des bancs de pierre pour le guet. La cheminée principale, jadis armoriée, est particulièrement originale.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Edmond Boisserie de Masmontet (1907). “Monographie du canton de Sigoules”, in Histoire de l’arrondissement de Bergerac, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite