Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Crépin-de-Richemont > Château de Richemont

Château de Richemont

Né de la volonté de Pierre de Bourdeilles, abbé de Brantôme, le château de Richemont est édifié de 1550 à 1580 avec le grès des carrières voisines.

Pierre de Bourdeilles, plus connu sous le nom de Brantôme, célèbre chroniqueur et mémorialiste, entreprend de grands travaux de construction qui lui coûtent 20 000 écus. Il a conçu ce bâtiment dans un esprit médiéval, soulignant son attachement à l’origine féodale de sa famille.

Le château s’articule autour d’une imposante tour carrée à mâchicoulis qui relie deux ailes perpendiculaires. Le style est simple, austère et c’est le côté cour qui est le plus travaillé.

En effet, une des façades possède un escalier à double développement donnant accès à une porte ornée d’un fronton arrondi en parfait état. L’édifice est entouré de jardins qui existaient déjà au temps de Brantôme et qui figurent parmi les premiers réalisés en Périgord. Brantôme s’est inspiré de ceux admirés en Italie.

Il meurt dans son habitation en 1614 après avoir préalablement fait construire une chapelle funéraire en 1610. Il y est inhumé.

Il semblerait que le château soit resté inachevé à la mort de Brantôme.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château se visite du 15 juillet à la fin du mois d’août.

Tel et fax : 05.53.05.72.81

http://saintcrepinderichemont.blog4ever.com/blog/lirarticle-82481-220159.html


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dominique Repérant (1998). Le Périgord des châteaux et des manoirs, RIS, BibTeX.

Dominique Audrerie (1988). Vieilles Demeures en Périgord, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1981). Guide des châteaux de France, Dordogne, RIS, BibTeX.

Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite