Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Château de Puymarteau

Château de Puymarteau

Le château de Puymarteau est construit au XVIe siècle par la famille Chevalier, certainement sur des bases plus anciennes. Il est ancré sur un coteau dominant la vallée de la Dronne, non loin de Brantôme.

Le château de Puymarteau semble avoir remplacé une ancienne maison forte datant du XIVe siècle mais sans doute dépourvue d’un rempart protecteur. La même famille conserve le site du XIVe siècle au XVIIIe siècle, jusqu’au mariage, vers 1750, d’Isabeau de Saulnier avec François de Chalup.

Le château conserve quelques éléments d’architecture permettant de le dater comme par exemple sa tour d’escalier achevée par une voûte d’ogives dont la clef porte la date de 1565.

La demeure actuelle est constituée d’un logis rectangulaire coiffé d’un toit à pente et flanqué à l’est d’une terrasse à balustrade, ajoutée au XVIIe siècle et à l’ouest, d’une tour polygonale renfermant la vis d’escalier. Il importe de remarquer que les façades nord et sud de l’édifice sont pratiquement aveugles.

La toiture, qui comporte un clocheton et une cheminée, est détruite par un incendie en 1934. Depuis, elle est recouverte par une terrasse.

Après avoir été vendu à la Révolution, le bien est transmis à une famille Bussière puis aux Devillard, dont la propriétaire actuelle est une descendante.

Par ailleurs, au XIXe siècle, le château le lieu d’une importante exploitation vinicole, dont la trace est conservée par la présence dans les chais de grandes cuves et barriques.

Ouvert à la visite lors des journées du patrimoine, le château est partiellement inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 11 mai 1981.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

BSHAP, RIS, BibTeX.

Jean-Marie Bélingard (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite