Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Le Lardin-Saint-Lazare > Château de Peyraux

Château de Peyraux

Bâti au XIVe siècle sur le territoire du Lardin-Saint-Lazare, le château de Peyraux connaît au cours des siècles suivants de nombreuses transformations.

À l’origine, le site qui accueille aujourd’hui le château de Peyraux est occupé par un oppidum gaulois, qui défend le vallon. Au début du XIVe siècle, un château fortifié muni de neuf tours est construit au même endroit. Il appartient alors à la famille Badefols de Peyraux.

Deux tours sont encore visibles outre le corps de logis : l’une est décapitée, l’autre conserve ses mâchicoulis et son chemin de ronde. Au XVIe siècle, des fenêtres à meneaux sont ajoutées. La galerie, quant à elle, est du XVIIe siècle.

C’est au XVIIIe siècle qu’ont lieu les plus importantes transformations. Les toits sont couverts d’ardoise et les appartements bénéficient d’une nouvelle distribution. Dans la grande salle, les peintures sont du peintre et poète Gabriel Bouquier (1739-1810), qui est aussi le précepteur des enfants du maître des lieux, Guillaume Jacques de Royere.

Le château de Peyraux est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1948, les façades et toitures des communs le sont en 1974.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord : châteaux, manoirs, gentilhommières, chartreuses, maisons-fortes, RIS, BibTeX.

Dominique Repérant (1988). Le Périgord des châteaux et des manoirs, RIS, BibTeX.


Partager cette visite