Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Issac > Château de Montréal

Château de Montréal

Le château de Montréal se situe sur une terrasse rocheuse dominant le vallon de la Crempse. La forteresse apparaît dès le IXe siècle. Elle est, jusqu’au XVIIe siècle, la propriété des Saint-Astier .

Le tracé des remparts remonte au XIe siècle, période à laquelle la forteresse est saccagée par les Normands. La bâtisse dessine alors un triangle irrégulier avec des tours circulaires et des fossés.

La Renaissance amorce une période de reconstruction, lancée par les Pontbriand : l’édifice devient un château de plaisance, dont l’ensemble est dominé par des lucarnes sculptées et des baies à meneaux.

Une chapelle est édifiée dans le même temps par François de Pontbriant, qui sert dès lors de caveau familial.

Au XXe siècle, la courtine d’entrée est reconstruite et des balustrades sont posées le long de la cour d’honneur.

La chapelle conserve une sainte épine de la couronne du Christ, précieusement gardée dans un oratoire à tribune, servant de reliquaire et serti de pierreries, recueillie sur le corps du fameux général Talbot, mort à la bataille de Castillon le 25 juillet 1453.


Patrimoine


Informations pratiques

Horaires d’ouvertures : de juillet à septembre, tous les jours de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30 - d’octobre à juin, tous les jours pour les groupes sur demande

Tarifs : enfants 2,80 euros - groupes et étudiants 3,80 euros - adultes 4,80 euros

Durée de la visite : 40 à 45 minutes (comprend la visite de la chapelle, des fortifications, des salons et des souterrains).


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Lagrange (2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite