Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Georges-de-Montclard > Château de Montclar

Château de Montclar

Le château de Monclar est l’ancien fief des Rudel de Mouleydier, des Mussidan, des Estissac, des La Rochefoucault, des Lorheille, des Pozzi, des Bocage. Le château fort est cité en 1228 comme le « Castrum de Monte Claro ».

Il est élevé au XIe siècle sur une motte factice de 45 mètres qui surplombe le bourg. Il ne subsiste qu’un donjon du XIVe siècle, restauré à la fin du XIXe siècle.

Les trois étages sont percés de baies à meneaux. Les mâchicoulis ont été remplacés par une corniche au XVIIe siècle. Il reste encore des voûtes gothiques.

Les propriétaires successifs ont tour à tour dépecé ce château à la Révolution.

Il y eut des hôtes illustres : au XVIe siècle, Rabelais se serait réfugié à Montclar suite à des ennuis avec l’ordre des Franciscains. Paul Valéry, Sarah Bernhardt auraient également fréquenté cette demeure.Le château de Monclar, ancienne forteresse du XIe siècle citée en 1228 comme le « Castrum de Monte Claro », est l’élément patrimonial clé du village autour duquel il s’est développé.

Élevé au XIe siècle sur une motte factice de 45 mètres surplombant le bourg, l’édifice, toujours impressionnant, a beaucoup évolué depuis. Il ne subsiste en effet qu’un donjon du XIVe siècle, restauré à la fin du XIXe siècle.

Les mâchicoulis ont été remplacés par une corniche au XVIIe siècle. Des voûtes gothiques sont toujours en place, mais les propriétaires successifs ont tour à tour achevé de dépecer ce château à la Révolution.

Les baies à meneaux des trois étages ont vu passer de nombreux seigneurs au pied de la bâtisse, dont le domaine est alors le fief, ainsi les Rudel de Mouleydier, les Mussidan, les Estissac, les La Rochefoucault, les Lorheille, les Pozzi ou encore les Bocage.

Cette illustre généalogie ne s’arrête d’ailleurs pas ici, puisque le château héberge, au XVIe siècle, Rabelais, qui se serait réfugié à Montclar à la suite des ennuis avec l’ordre des franciscains. Plus tard, Paul Valéry et Sarah Bernhardt auraient également fréquenté cette demeure classée.


Patrimoine


Informations pratiques

Visite possible sur RDV au 05.53.82.41.34


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association Taillefer, RIS, BibTeX.


Partager cette visite