Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Grand-Brassac > Château de Montardy

Château de Montardy

Le château de Montardy, à 4 kilomètres à l’ouest du bourg de Grand-Brassac, domine à 150 mètres d’altitude la vallée de la Dronne, du haut d’une terrasse en rempart crénelé muni d’échauguettes. Il constitue un lieu stratégique pour surveiller la région.

L’histoire de Montardy commence sûrement au Moyen Âge, par une forteresse construite sur d’anciens cluzeaux. En effet, des traces de douves asséchées, de pont-levis, de canonnières, de créneaux, et, dans la chapelle et les caves, des voûtes d’ogives et des murs d’une certaine épaisseur sont des éléments que l’on date du XIVe siècle.

Au XVIe siècle les domaines de Montardy et Maroite, qui font tous les deux partie de la châtellenie de Montagrier, sont séparés en deux fiefs différents.

Au XVIIe siècle, le propriétaire, un du Lau, entame des travaux d’agrandissement avec l’ajout de dépendances agricoles.

Avant les Lumières, le marquis du Lau, philosophe lui-même, a pour correspondant Bossuet, et est un ami de Fénelon. En 1682, il fait venir Nicolas de Malebranche à Montardy où il tient salon littéraire.

La Révolution applique le décret de destruction de tout ce qui rappelle la féodalité et étête, entre autres, le donjon de Montardy, qui abrite aujourd’hui un escalier, mais ne saccage pas la décoration du logis juste refaite. À Montardy sont donc encore en place des cheminées et des boiseries du XVIIIe siècle.

En 1871, un incendie dévaste l’aile est jusqu’à l’échauguette du mur nord. De 1874 à 1876, les du Lau confient la direction des travaux de reconstruction à deux architectes qui remanient largement l’ensemble, notamment les ouvertures.

Depuis 1600, et encore aujourd’hui, la famille du Lau est propriétaire du château de Montardy qui ne se visite pas. Le décor intérieur intact a valu à Montardy une inscription sur la liste de protection des Monuments Historiques.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Lagrange (2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1966). Le Périgord des châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.

Dominique Repérant (1988). Le Périgord des châteaux et des manoirs, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Souterrains de Montardy

    Dans la cour du château de Montardy, à la fin du XIXe siècle, lors de travaux de restauration, on découvre un souterrain, puis plus tard un second, à (...)

    Dordogne - Grand-Brassac

Partager cette visite