Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Macaye > Château de Macaye

Château de Macaye

La vicomté de Macaye est dès le XIIe siècle la propriété des seigneurs de Belzunce, famille importante dépendante des rois de Navarre jusqu’au XVe siècle, puis du roi de France. Ce sont eux qui font édifier une maison noble au lieu-dit « Paganduru ». Ce toponyme est à l’époque le nom du village.

Depuis le XIIe siècle, le Sud-Ouest est sous l’emprise anglaise. La fin de cette domination est notifiée au XIVe siècle par la ratification d’un traité signé au château de Ayherre, seconde propriété des Belzunce.

La région est particulièrement touchée par les guerres de Religion et en 1569 le château est détruit dans un incendie, tout comme celui de Ayherre. Le lieu est abandonné, puis acheté en 1640 par Antoine de Castagnoles, gendre d’Armand de Belzunce. Il passe ensuite entre les mains de Pierre de Haraneder, fils d’importants commerçants bayonnais.

Refait, le bâtiment présente les particularités de l’architecture noble du XVIIe siècle typique du Pays Basque.

Aujourd’hui, le château de Macaye est dans un parfait état de conservation et est resté jusqu’à peu propriété des Haraneder. Il est désormais un lieu d’accueil pour les camps de vacances.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas. Il est visible de la route départementale 252, à la sortie de Louhossoa, en direction de Macaye.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1985). Le Guide des châteaux de France, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Jacques Gardelles (1981). Dictionnaire des châteaux de France, RIS, BibTeX.


Partager cette visite